mercredi 2 décembre 2020
Accueil / Opérationnel / Décès d’un motard de la brigade motorisée de Ploërmel
Moto de la gendarmerie (Matthieu Guyot/Essor)
Moto de la gendarmerie (Matthieu Guyot/Essor)

Décès d’un motard de la brigade motorisée de Ploërmel

L’adjudant Eric Thétio, motocycliste de la brigade motorisée de Ploërmel (Morbihan) est mort dans un accident de la route ce mercredi vers 09H00 à Saint-Nicolas du Tertre (56).

Le militaire participait à un contrôle de la vitesse dans le cadre d’un dispositif constitué de 4 motocyclistes et d’un véhicule banalisé, a expliqué le chef d’escadron Pascal Jourdhier, officier communication de la région Bretagne.

Son binôme a traversé la chaussée pour rejoindre une zone d’attente avant de partir intercepter les contrevenants. C’est alors qu’il faisait de même que l’adjudant Thétio a été percuté par un poids lourd qu’il n’avait pas vu ou dont il avait mal évalué la vitesse.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès, mais la thèse de l’accident semble privilégiée.

Âgé de 39 ans, Éric Thétio était marié et père de deux enfants.

Le général de division Alain Giorgis , commandant la région Bretagne a apporté “son plus profond soutien à la famille du militaire décédé, à ses proches ainsi qu’aux personnels de son unité”.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a présenté “ses sincères condoléances à la famille” et assuré l’ensemble des gendarmes du Morbihan “de son profond soutien”.

Depuis le début de l’année, quatre gendarmes et trois policiers ont été tués en intervention, lors de missions ou à la suite d’agressions.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.