mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Un instituteur se présente en état d’ébriété à la gendarmerie

Un instituteur se présente en état d’ébriété à la gendarmerie

Un instituteur remplaçant, accusé d’avoir giflé trois élèves et convoqué à la gendarmerie de Fauquembergue (Pas-de-Calais), s’est présenté mardi matin en état d’ébriété et a été entendu dans l’après-midi après son dégrisement, ont indiqué les gendarmes. Le professeur, qui effectuait un remplacement de deux jours dans une école primaire de Saint-Martin-d’Hardinghem, a reconnu avoir commis des violences légères sur trois élèves jeudi, nés en 2001, 2002 et 2003, a-t-on précisé de même source.

Après avoir demandé à plusieurs reprises à ces trois élèves de se calmer et d’écouter en classe, l’instituteur de 48 ans a expliqué les avoir très légèrement bousculés et leur avoir donné une petite claque pour les calmer. Le professeur a également reconnu mardi avoir un problème d’alcool.

Quand les gendarmes s’étaient rendus à l’école vendredi, ils avaient constaté un état d’ivresse chez l’instituteur, contrôlé à 1,12 milligramme d’alcool par litre d’air expiré. Ne pouvant pas être interrogé, il avait été convoqué mardi matin. Mais l’instituteur, venu en voiture, s’est présenté visiblement en état d’ébriété, poussant les gendarmes à le contrôler.

Il avait 0,31 mg par litre d’air expiré (0,6 g dans le sang). Placé en dégrisement, il a finalement été entendu dans l’après-midi sous le régime de la garde à vue. Celle-ci a été levée en fin d’après-midi. La procédure doit être transmise au procureur de la République de Saint-Omer, qui décidera des suites judiciaires à donner à cette affaire, ont ajouté les gendarmes.

Les parents de ces trois élèves de CM1-CM2, ont porté plainte contre l’instituteur.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.