jeudi 23 mai 2019
Accueil / Opérationnel / Un gendarme du PGHM meurt à l’entraînement à Chamonix
Gendarmes de PGHM (M. Guyot/Essor)
Gendarmes de PGHM (M. Guyot/Essor)

Un gendarme du PGHM meurt à l’entraînement à Chamonix

Un secouriste du peloton de Gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix a été mortellement blessé mercredi par une chute de pierre lors d’un entraînement sur l’Aiguille d’Argentière, dans le massif du Mont-Blanc, a-t-on appris auprès de la Gendarmerie.

L’accident est intervenu à 15H30 au-dessus du refuge d’Argentière. “Une pierre s’est décrochée et a blessé mortellement” le gendarme qui escaladait une paroi, selon la même source.

Âgé de 35 ans, maréchal des logis-chef, l’homme était entré dans la gendarmerie en 2002 et avait rejoint le PGHM de Chamonix le 1er septembre 2007. Une cérémonie militaire sera organisée à Chamonix pour lui rendre hommage en fin de semaine ou lundi.

Unité d’élite du secours en montagne, le PGHM de Chamonix a été créé en 1958 et effectue plusieurs centaines de secours par an, essentiellement sur le massif du Mont-Blanc.

A voir également

Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique

Le forcené  qui a blessé deux gendarmes vendredi soir à Saint-Astier lors d'un " coup de sang" avec un engin de chantier  devait être mis en examen lundi soir.  Le parquet a requis un mandat de dépôt contre cet homme de 52 ans encore hospitalisé après avoir été blessé par balle par un gendarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !