mercredi 24 avril 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Un gendarme mobile de Longeville-Lès-Saint-Avold mortellement percuté en sécurisant un accident dans le Val d’Oise (actualisé)

Un gendarme mobile de Longeville-Lès-Saint-Avold mortellement percuté en sécurisant un accident dans le Val d’Oise (actualisé)

Actualisé le 24 octobre 

Sébastien Turin, le gendarme mobile de Moselle tué dans un sur-accident dans le Val d’Oise était père d’une petite fille de six  mois. Un hommage officiel lui sera rendu vendredi matin.

La Gendarmerie est de nouveau endeuillée à la suite du décès en service au cours de la nuit de samedi à dimanche d’un gendarme mobile de l’Escadron 14/7 de Longeville-Lès-Saint-Avold (57).

Le militaire était âgé de 29 ans. Il s’agit de Sébastien Turin.

L’accident est survenu peu avant 2 heures ce matin à Gonesse dans le Val d’Oise.

De retour d’une mission au profit de la brigade de gendarmerie de Persan (95), il intervenait avec trois autres gendarmes pour sécuriser un accident de la circulation routière impliquant trois véhicules aux abords de l’autoroute A1.

Selon le parquet de Pontoise, contacté par Lorraine Actu, les gendarmes ont stoppé leur véhicule “en amont de l’accident en actionnant ses feux de détresse et son gyrophare”.

D’après les derniers éléments de l’enquête, une voiture du type Land Rover Defender est venue percuter l’arrière de la Peugeot 208 provoquant un suraccident.

Selon le Parisien le gendarme venait d’extraire le conducteur d’un premier véhicule lorsqu’il a été fauché par un véhicule dont le conducteur ne l’avait pas vu.

Il est hélas, décédé sur place.

Trois autres gendarmes étaient présents sur les lieux, selon le ministère de l’Intérieur et sont choqués.

Le conducteur qui a percuté le gendarme a été placé en garde à vue dimanche  pour “homicide involontaire”, “défaut de maîtrise” et “vitesse excessive”.

L’enquête a été confiée à la compagnie de CRS de Saint-Denis.

Père d’une fillette de 6 mois

 

Originaire del’Hôpital (Moselle), le trentenaire était père d’une petite fille âgée de six mois.

L’accident a fait un autre mort, le conducteur du deuxième véhicule accidenté.

Ces circonstances tragiques rappellent, une nouvelle fois, les dangers et les risques auxquels sont exposés les gendarmes et les policiers dans l’exécution de leur mission de protection et de sécurité de nos concitoyens” indique Christophe Castaner, ministre de l’intérieur “qui adresse à sa famille, à ses proches et à ses camarades gendarmes, ses plus sincères condoléances”.

En début d’après-midi M. Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur, devait rendre visite aux gendarmes de l’escadron de Longeville-Lès-Saint-Avold, en mission depuis plusieurs jours en région parisienne.

L’Essor s’associe à l’UNPRG pour adresser ses sincères condoléances à la famille et aux camarades du gendarme décédé.

L’hommage à Sébastien Turin aura lieu vendredi matin.

A voir également

Barricades constituées de bouteilles de gaz à Notre Dame des Landes Gendarmes mobiles à Notre-Dame-des-Landes (Photo d’illustration Gendarmerie Nationale)

Notre-Dame-des-Landes: le point un an après l’opération

Le 9 avril 2018 restera une date historique pour la Gendarmerie Nationale. Ce jour là, en pleine nuit, elle lance une opération de maintien de l'ordre historique: l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !