vendredi 22 mars 2019
Accueil / Opérationnel / Un gendarme du GIGN meurt à l’entraînement
Un militaire de 32 ans, membre du prestigieux Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), a trouvé la mort mardi matin en Haute-Savoie, avons-nous appris auprès du Sirpa, confirmant ainsi une information de la radio Europe 1.

Un gendarme du GIGN meurt à l’entraînement

Un militaire de 32 ans, membre du prestigieux Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), a trouvé la mort mardi matin en Haute-Savoie, avons-nous appris auprès du Sirpa, confirmant ainsi une information de la radio Europe 1.

Le gendarme a fait une chute mortelle en tentant l’ascension de l’Aiguille Verte, dans le massif du Mont-Blanc. Il s’agissait d’un entraînement avant un stage en haute montagne qui devait débuter lundi prochain.

A voir également

Traitement des prélèvements ADN à l'IRCGN (Photo d'illustration - MG/ESSOR)

Un prédateur sexuel confondu 13 ans après les faits grâce aux constatations des “experts” de la Gendarmerie

Grâce à des traces biologiques soigneusement prélevées et enregistrées dans le fichier national automatisé des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *