lundi 18 janvier 2021
Accueil / L'actualité Centre-Val de Loire / Un exercice antiterroriste au Futuroscope mobilise cinquante gendarmes
Illustration : exercice antiterroriste (Photo : M.G./LEssor).
Illustration : exercice antiterroriste (Photo : M.G./LEssor).

Un exercice antiterroriste au Futuroscope mobilise cinquante gendarmes

Deux drones, un hélicoptère et une cinquantaine de gendarmes sur le terrain. L’exercice antiterroriste organisé mercredi 2 décembre au Futuroscope par la Gendarmerie de la Vienne a mobilisé les grands moyens. Cet entraînement, ponctué de plusieurs fusillades “très réalistes” visait à neutraliser quatre “terroristes” selon La Nouvelle République. Le quotidien régional a été autorisé à filmer l’événement au scénario bien rodé.

Vers 14 heures, le centre opérationnel et de recherches de la gendarmerie de la Vienne (CORG) reçoit un appel. Une “touriste” mentionne une “fusillade” dans le parc d’attraction.

Un exercice antiterroriste grandeur nature

Les premiers arrivés sont les gendarmes locaux de la brigade de Jaunay-Marigny, rapidement rejoints par ceux des pelotons de surveillance et d’intervention (Psig) de Poitiers, Châtellerault et Montmorillon. Un hélicoptère de la section aérienne de Tours, ainsi que deux drones sont par ailleurs déployés. Plusieurs membres de la Cellule d’urgence médico-pyschologique (Cump) participent également à cet exercice grandeur nature aux côtés des militaires.

“Nous profitons de la fermeture du parc pour organiser cet entraînement. Au regard de la gravité des faits, on calibre l’intervention et on monte en puissance. Mais d’entrée de jeu, on engage beaucoup de moyens“, explique le colonel François Bompas, chef adjoint des opérations à la région de Gendarmerie, au quotidien régional.

Lire aussi: Confinement, terrorisme: comment la Gendarmerie s’appuie sur ses réservistes

Selon un premier bilan établi par les militaires, les moyens de télécommunication sont à améliorer, en raison de la présence de zones blanches sur le parc. Pour le reste, ils se montrent satisfaits avec quatre “terroristes” neutralisés, des “otages” libérés et de nombreux “touristes” fouillés.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Cholous

    Dommage de n’y avoir pas associé la GM. Tristement habituel cependant…………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.