mardi 24 novembre 2020
Accueil / Opérationnel / Un des deux policiers municipaux blessés lundi dans le Var est décédé
Un des deux policiers municipaux qui avaient été blessés lundi soir à Cavalaire dans le Var par un homme lourdement armé est décédé. La gendarmerie a lancé un appel à témoin pour retrouver l'auteur des coups de feu qui a pris la fuite en buggy.

Un des deux policiers municipaux blessés lundi dans le Var est décédé

Un des deux policiers municipaux qui avaient été blessés lundi soir à Cavalaire (Var) par un homme lourdement armé et toujours recherché mardi, est mort, a déclaré le procureur de Draguignan mardi.

Deux policiers municipaux ont été pris pour cible et blessés par cet homme de 65 ans, déjà condamné pour violences avec arme et connu pour ses “sautes d’humeur extrêmement brutales”, a précisé Ivan Auriel. L’auteur présumé des coups de feu, qui a pris la fuite sur un buggy, était toujours recherché mardi matin.

Lundi, les gendarmes, informés d’un différend au domicile de ce couple et apprenant que l’individu était “dangereux” et connu aussi pour des conflits avec ses voisins, avaient mis en place un dispositif autour de l’habitation en attendant l’intervention du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), selon M. Auriel.

Dans le cadre de ce dispositif, une patrouille de trois policiers municipaux se trouvaient à environ 400 mètres de l’habitation en question, “en retrait” des gendarmes, a poursuivi le procureur de Draguignan.

Equipé “d’armes lourdes”, l’homme est parvenu à prendre la fuite sur un quad de type buggy, et “sans sommation”, a tiré sur les policiers municipaux quand il est arrivé à leur niveau, a ajouté M. Auriel. Deux d’entre eux ont été touchés: l’un légèrement, aux jambes, et le deuxième, grièvement, à l’abdomen. Ce dernier est décédé ce matin vers 08H00, a-t-on précisé de source proche de l’enquête.

Le tireur présumé a ensuite pris la fuite, toujours sur son quad, dans des collines avoisinantes. Ni lui, ni son véhicule n’avaient été retrouvés mardi matin.

La gendarmerie a lancé un appel à témoins, évoquant un “individu armé et dangereux (…) vêtu d’un treillis et d’un ciré jaune”. Cet appel, visible notamment sur le compte Twitter @Gendarmerie s’accompagne d’une photo du suspect, en tenue de chasse –treillis et parka verte, à côté d’un chien dont seule une patte apparaît.

Lundi soir, avant l’annonce du décès du policier, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé sa “grande émotion”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.