mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Un an ferme et mandat d’arrêt pour avoir renversé volontairement un gendarme
Un motocycliste de la Gendarmerie (Photo M. Guyot/Essor)
Un motocycliste de la Gendarmerie (Photo M. Guyot/Essor)

Un an ferme et mandat d’arrêt pour avoir renversé volontairement un gendarme

Un automobiliste de 20 ans conduisant sans permis, qui avait renversé, en mars 2011 au Muy (Var), un motard de la gendarmerie, le blessant légèrement, a été condamné ce lundi 7 mai par le tribunal correctionnel de Draguignan à un an de prison ferme.

Un mandat d’arrêt a été lancé à son encontre par le tribunal, qui a par ailleurs accordé au gendarme 1.000 euros de dommages et intérêts pour sa blessure au bras. Le procureur Michaël Darras avait requis la même peine, dénonçant “le comportement inadmissible” du prévenu, connu de la justice. Absent à l’audience, il est actuellement “sous contrôle judiciaire pour des faits de vols avec violence”.

Les faits remontent au 25 mars 2011 lorsque des gendarmes de la brigade motorisée de Draguignan souhaitent contrôler un véhicule roulant en marche arrière. A la vue des gendarmes, le conducteur, Nabil Dallali, demeurant à Fréjus, prend la fuite, grille un feu rouge et traverse le village du Muy à plus de 100 km/h.

Le véhicule est finalement bloqué mais avant de s’échapper dans la campagne, l’homme fait chuter un motard en ouvrant brusquement sa portière. Se sachant identifié, il se présentera le lendemain à la gendarmerie où il sera placé en garde à vue avant de se voir notifier une convocation à comparaître.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.