vendredi 30 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Tour de France : un garde républicain et un gendarme blessés dans les Pyrénées

Tour de France : un garde républicain et un gendarme blessés dans les Pyrénées

Un gendarme de la compagnie de Pau et un motard de la Garde républicaine ont été blessés, dont l’un “très grièvement”, mardi 14 juillet, dans une collision au cours de la dixième étape du Tour de France, à Navailles-Angos (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris de sources concordantes.

“À 14H08, un motard de la Garde républicaine a percuté un gendarme de notre compagnie, qui assurait la sécurité du parcours. Tous les deux ont été blessés”, a indiqué à l’AFP le capitaine de la compagnie de Pau, confirmant
une information parue dans la presse régionale.

“Nous ne connaissons pas les circonstances de l’accident ni la gravité des blessures”, a-t-il ajouté, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Selon Patrick Dallennes, sous-préfet des Pyrénées-Atlantiques, interrogé à Bayonne par l’AFP, le gendarme, âgé de 23 ans, est “très grièvement blessé”.

M. Dallennes n’était pas en mesure de préciser l’état du garde républicain, ni les circonstances de l’accident.

Le garde républicain, âgé de 25 ans, et le gendarme ont été tous les deux transportés à l’hôpital de Pau.

Le départ de cette dixième étape, remportée par le Britannique Chris Froome (Sky), avait été donné sous le soleil de Tarbes, mardi à 12H38, pour 183 coureurs qui avaient 167 kilomètres à parcourir en direction de La Pierre-Saint-Martin, premier sommet de la Grande Boucle, dans les Pyrénées.

(Photo : Wikipedia)

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.