dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Tour de France 2017: le GIGN a nouveau présent avec un dispositif musclé
Versailles Satory, le 11 janvier 2016, deux membres du GIGN devant un véhicule Sherpa à l’occasion des voeux à la Gendarmerie du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve (Ph. M.GUYOT/ESSOR)
Versailles Satory, le 11 janvier 2016, deux membres du GIGN devant un véhicule Sherpa à l’occasion des voeux à la Gendarmerie du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve (Ph. M.GUYOT/ESSOR)

Tour de France 2017: le GIGN a nouveau présent avec un dispositif musclé

Alors que la menace terroriste est toujours à niveau très important, nous venons d’apprendre que la présence d’éléments du GIGN pour sécuriser le Tour de France serait non seulement reconduite cette année, mais dans un dispositif « musclé ».

La Gendarmerie refuse cependant de rentrer dans le détail de ce renforcement pour des raisons de sécurité opérationnelle.

Cette décision correspond aux instructions données le 23 mai par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, au lendemain de l’attentat de Manchester en Angleterre, qui avait fait 22 morts.

“Nous avons donné un certain nombre de consignes aux organisateurs d’ événements sportifs et culturels -et évidemment en cette période de l’année il s’en déroule beaucoup- de de manière à ce que la protection de nos concitoyens soit partout assurée”, avait-il alors assuré.

Gérard Collomb avait précisé qu’une circulaire serait envoyée “à l’ensemble des préfets pour qu’ils puissent assurer, avec les organisateurs (…) la sécurité de celles et ceux qui viendront à ces manifestations”.

23 00 policiers et gendarmes en 2016 sur le Tour de France

L’an dernier, pour la première fois, le GIGN avait accompagné le Tour de France pour sa 103ème édition. Les gendarmes d’élite étaient présents “sur le village de départ et à l’arrivée de chaque étape, ainsi qu’aux niveaux routiers et aérien” précisait alors à L’Essor le colonel Hubert Bonneau, commandant le GIGN.

Au total, 13 000 gendarmes et 10 000 policiers avaient été mobilisés en 2016 sur la Grande Boucle, soit 23 000 personnes, contre 20 000 en 2015.

En 2016, l’escadron motocycliste de la Garde républicaine avait  engagé 50 motocyclistes pour assurer la sécurité des coureurs et de la caravane publicitaire. Aussi prestigieuse que délicate, cette mission est assurée par la garde depuis 1953. Les militaires de la Gendarmerie sont de longue date impliqués dans le Tour de France.

L’Essor avait réalisé en 2016 un reportage sur les gendarmes de la Grande boucle, gardes républicains, gendarmes départementaux, mobiles ou réservistes.

Matthieu GUYOT

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *