lundi 28 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / Salah Abdeslam transféré en France par le GIGN
Un gendarme du GIGN lors d'une démonstration au camp de Beynes (Photo M. Guyot/Essor).

Salah Abdeslam transféré en France par le GIGN

Seul survivant du commando jihadiste qui a commis les attentats du 13 novembre 2015 en France  (130 morts), Salah Abdeslam, détenu dans le nord de la Belgique, a été transféré mercredi matin par le GIGN à Paris.

Ce transfèrement s’est déroulé à bord d’un hélicoptère de la Gendarmerie dans la plus grande discrétion sous la surveillance rapprochée d’une demi-douzaine de membres du GIGN.

Salah Abdeslam,  un Français de 26 ans, avait été arrêté le 18 mars à Molenbeek près de Bruxelles. Il était incarcéré à la prison de Beveren dans le nord de la Belgique et mis en examen pour « tentative de meurtre » dans l’enquête sur la fusillade, le 15 mars, dans la commune bruxelloise de Forest.

Dès son arrivée à Paris, il s’est vu notifier le mandant d’arrêt européen délivré à son encontre par la France le 19 mars.

Il devait être présenté à des juges d’instruction afin d’être mis en examen pour  « meurtres terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste » dans l’enquête sur les attentats du 13 novembre 2015.

Il sera ensuite placé en détention provisoire dans un secteur hautement sécurisé d’une prison d’Ile-de-France.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *