lundi 8 mars 2021
Accueil / Opérationnel / Quatre mois de prison ferme pour avoir insulté un gendarme
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"

Quatre mois de prison ferme pour avoir insulté un gendarme

Un automobiliste qui avait, dans la nuit de Noël, refusé de se soumettre à un contrôle routier avant d’insulter un gendarme, a été condamné en comparution immédiate à 4 mois de prison ferme, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie et de source judiciaire.

L’homme, âgé de 26 ans, a été présenté mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles qui l’a condamné pour “outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique” et “refus de se soumettre” au test d’alcoolémie, a indiqué le parquet. Les faits se sont déroulés lors du réveillon de Noël, dans la nuit de lundi à mardi, à 01H45, dans la commune de Bennecourt (Yvelines).

L’automobiliste, refusant de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie, a profité de l’arrivée d’un autre véhicule pour faire diversion et tenter de s’enfuir, mais il a été interpellé, a relaté une source de la gendarmerie. Décrit comme “relativement virulent”, il a alors insulté un gendarme de la brigade motorisée de Mantes-la-Jolie (Yvelines) avant de menacer de “lui faire la peau”, a précisé cette source.

Le jeune homme avait déjà fait l’objet d’un contrôle pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. CHARRIERE

    si on ne sévit pas immédiatement, ça va empirer ; il faut que les sanctions soient connues du public afin que ça coupe l’envie aux amateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.