lundi 10 mai 2021
Accueil / L'actualité Occitanie / Quatre gardes à vue dans l’enquête sur les “disparus de Mirepoix”
Section de recherches de la Gendarmerie. Photo d'illustration (SD/L'Essor).
Section de recherches de la Gendarmerie. Photo d'illustration (SD/L'Essor)

Quatre gardes à vue dans l’enquête sur les “disparus de Mirepoix”

Quatre personnes ont été placées en garde à vue ce lundi en fin de matinée par les gendarmes de la section de recherches de Toulouse dans le cadre de l’enquête sur les “disparus de Mirepoix” il y a six mois, selon la Gendarmerie.

Lire aussi sur L’EssorAriège : un père et sa fille disparus depuis une semaine

Le 30 novembre 2017, Christophe Orsaz, 46 ans et sa fille Célia, 18 ans, demeurant tous deux à Mirepoix (Ariège), avaient mystérieusement disparus. Depuis cette date, aucune trace – si ce n’est celle de leur véhicule incendié découvert le jour même à 40 km de Mirepoix – n’a été retrouvée de ce père et de sa fille.

Parmi les quatre personnes placées en garde à vue figurent une femme et son ex-compagnon. Selon le site du quotidien Le Parisien, la femme, une infirmière de 57 ans, aurait été une ancienne maitresse de Christophe Orsaz. L’ex-compagnon de cette femme, un garagiste de 48 ans, sont soupçonnés d’être impliqués dans cette double disparition de Mirepoix.

Les gendarmes ont mené une longue et discrète enquête ; emplois du temps, téléphonie, environnement et relations mutuelles des quatre personnes interpellées. C’est à la suite de ces éléments matériels que les gendarmes ont décidé de les placer en garde à vue.
Selon Le Parisien, cette double disparition pourrait avoir pour origine “un sordide traquenard sur fond de chantage sexuel et de vengeance après une rupture sentimentale”.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.