mardi 24 novembre 2020
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / L’Office de la délinquance itinérante double ses effectifs avec quatre antennes régionales
(Photo d'illustration (Photo S.D L'Essor).
(Photo d'illustration (Photo S.D L'Essor).

L’Office de la délinquance itinérante double ses effectifs avec quatre antennes régionales

Quatre détachement régionaux (Nancy, Toulouse, Lyon-Sathonay et Rennes) viennent d’être créés en ce début d’année à l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), doublant du même coup les effectifs de cet office.

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a rendu visite courant janvier au détachement de Rennes.

Doubler les effectifs

Chaque détachement, directement rattaché à l’OCLDI basé à Arcueil,  doit compter 15 personnes (douze gendarmes et trois policiers). Ces quatre nouvelles unités remplacent en fait les cellules d’enquêtes ad hoc montées précédemment à l’occasion de dossiers spécifiques.

La création de ces quatre détachement (60 personnes au total) permettra donc de doubler les effectifs de l’office (58 personnes).

Créé en 2004, l’OCLDI est l’héritier de la Cellule interministérielle de lutte contre la délinquance itinérante (Cildi). Implanté au Fort de Montrouge à Arcueil (Val-de-Marne), il est rattaché à la sous-direction de la police judiciaire de la DGGN. Commandée par le colonel Bernard Thibaud, l’OCLDI compte à ce jour 56 enquêteurs (54 gendarmes et 2 policiers).

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.