jeudi 1 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Pyrénées : un gendarme gravement blessé pendant un hélitreuillage
Un hélicoptère du PGHM (Photo d'illustration: MG/L'Essor).
Un hélicoptère du PGHM (Photo d'illustration: MG/L'Essor).

Pyrénées : un gendarme gravement blessé pendant un hélitreuillage

Un militaire du peloton de gendarmerie de Haute montagne (PGHM) de Savignac-les-Ormeaux en Ariège a été gravement blessé lors d’un exercice dans les Pyrénées alors qu’il était suspendu à un hélicoptère qui a brusquement chuté, a annoncé mardi la Gendarmerie.

L’accident s’est produit lundi midi au pic rouge de Bassies, sur la commune d’Auzat, frontalière avec l’Andorre et l’Espagne, au cœur du Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Un hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie des Pujols a “chuté de 30 à 50 mètres avant que le pilote ne parvienne à redresser son appareil”, selon un communiqué du groupement de gendarmerie.

La victime, en plein exercice d’hélitreuillage, a alors “frappé une paroi rocheuse à deux reprises, avant d’être remontée à bord de l’aéronef et évacuée sur le centre hospitalier du Val d’Ariège à Saint-Jean-de-Verges”, a précisé le chef d’escadron Loïc Kervoern.

Le militaire blessé, âgé de 49 ans, “souffre de multiples fractures au bassin, d’une fracture à la main et au coude gauche” et pourrait être transféré vers un hôpital toulousain.

Trois enquêtes conjointes ont été ouvertes pour déterminer les circonstances de l’accident: par la section de recherches de la gendarmerie de l’air de Villacoublay dans les Yvelines pour l’aspect judiciaire, par le conseiller montagne, et par le Bureau Enquête Accident (BEA) de la Défense pour l’aspect technique aéronautique.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *