mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Prison ferme pour avoir montré ses fesses aux gendarmes

Prison ferme pour avoir montré ses fesses aux gendarmes

Un jeune homme, qui avait mis sur Facebook des photos de lui en train de faire des doigts d’honneur devant une voiture de gendarmerie, a été condamné jeudi pour “outrage” à 2 mois de prison ferme et 500 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault).

En mars, cet homme de 21 ans avait montré son postérieur lorsque les forces de l’ordre étaient passées à côté de lui dans les rues de Capestang (Hérault), mais il n’avait pas pu alors être interpellé.

Quelque temps plus tard, courant juin, il avait même réussi à se faire prendre en photo, le majeur en l’air, devant le véhicule siglé de ces mêmes gendarmes. Il avait alors placées ces photos sur son compte Facebook. Malheureusement pour lui, ces clichés ont permis aux militaires de le retrouver et de procéder à son interpellation. Ainsi, le jeune homme s’est vu infliger une peine de 2 mois de prison, une amende de 500 euros, et devra verser à chacun des quatre gendarmes à qui ilavait montré ses fesses 200 euros de dommages-intérêts.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.