dimanche 22 septembre 2019
Accueil / A la une / Près de 4.000 gendarmes mobilisés sur les plages du Débarquement
A proximité des plages du Débarquement (Ph M.GUYOT/ESSOR)
A proximité des plages du Débarquement (Ph M.GUYOT/ESSOR)

Près de 4.000 gendarmes mobilisés sur les plages du Débarquement

La Gendarmerie est mobilisée massivement et dans tous ses métiers. Jeudi, pour les cérémonies du 6 juin, marquant le 75ème anniversaire du Débarquement, il y aura, selon les informations de L’Essor, près de 4.000 gendarmes sur le pied de guerre.

Lire aussi sur L’Essor: Sécurité du 6 juin: 5.000 policiers et gendarmes mobilisés

A pied ou à cheval, sur un moto tout terrain, à bord d’un hélicoptère ou d’une vedette, derrière la lunette de leur fusil de précision ou le boitier de commande de leur drone. Ils assureront la sécurité des chefs d’Etat, de leurs délégations et des derniers survivants du Débarquement lors des dix cérémonies prévues. Le ministre de l’Intérieur n’a pas souhaité communiquer le nombre des policiers, des gendarmes et des membres de la Sécurité civile mobilisés pour l’occasion.

Mobilisés pour commémorer le D-Day

La Gendarmerie a donc déployé sur le terrain gendarmes d’active et réservistes et élèves gendarmes. Voici la liste des gendarmes affectés à la sécurité de ce jeudi 6 juin :

– près d’un millier de gendarmes départementaux de Basse-Normandie

– 600 élèves-gendarmes

– 500 motocyclistes, dont des militaires sur des motos tout terrain

– gardes républicains à pied et à cheval pour les services d’honneur et la lutte anti-drone

– 400 réservistes

– une trentaine de d’escadrons de gendarmerie mobile avec des véhicules blindés en réserve d’intervention

– pilotes d’hélicos

– pilotes de drones affectés aux groupements tactiques de gendarmerie

– équipes cynophiles pour la détection fixe d’explosifs et sur des personnes en mouvement

– détachements spécialisés de Groupes d’observation et de surveillance (GOS)

– Un détachement d’intervention d’une trentaine hommes du GIGN avec des spécialistes du dépiégeage d’assaut.

P-M.G

A voir également

Une Ferrari, volée la veille, saisie le 13 septembre 2019 dans la égion de Metz, lors d'une opération de la Gendarmerie - Photo OCLDI

Démantèlement d’un réseau de voleurs de voitures de luxe dans l’est

Depuis six mois, ils volaient des voitures de luxe dans l’est et au Luxembourg. Des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *