jeudi 5 décembre 2019
Accueil / Opérationnel / Premières condamnations pour les “Gilets jaunes”
Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)
(Photo/MG/Essor).

Premières condamnations pour les “Gilets jaunes”

Des “gilets jaunes” poursuivaient mardi leur mouvement entamé samedi mais la justice a commencé à sévir contre les agresseurs de gendarmes. Lundi, un “gilet jaune” a été condamné à quatre mois de prison et 40 heures de travaux d’intérêt général avec sursis pour “rébellion, outrage et menaces” contre deux gendarmes lors de son interpellation samedi sur un rond-point de Loudéac (Côtes-d’Armor).

Lire aussi sur L’Essor39 blessés, 125 interpellations, 34.000 militaires mobilisés : le premier bilan des “gilets jaunes” pour la Gendarmerie

Par ailleurs, un “gilet jaune” se trouvait toujours en garde à vue mardi après avoir la veille à Viry-Noureuil (Aisne), porté un coup de poing au visage d’un lieutenant de gendarmerie, commandant la communauté de brigades de Chauny.

PMG

A voir également

Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).

61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre

Les gendarmes mobiles vont être à nouveau massivement mobilisés pour la journée de grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *