dimanche 25 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Premières condamnations pour les “Gilets jaunes”
Justice (Photo Matthieu GUYOT/Essor)
(Photo/MG/Essor).

Premières condamnations pour les “Gilets jaunes”

Des “gilets jaunes” poursuivaient mardi leur mouvement entamé samedi mais la justice a commencé à sévir contre les agresseurs de gendarmes. Lundi, un “gilet jaune” a été condamné à quatre mois de prison et 40 heures de travaux d’intérêt général avec sursis pour “rébellion, outrage et menaces” contre deux gendarmes lors de son interpellation samedi sur un rond-point de Loudéac (Côtes-d’Armor).

Lire aussi sur L’Essor39 blessés, 125 interpellations, 34.000 militaires mobilisés : le premier bilan des “gilets jaunes” pour la Gendarmerie

Par ailleurs, un “gilet jaune” se trouvait toujours en garde à vue mardi après avoir la veille à Viry-Noureuil (Aisne), porté un coup de poing au visage d’un lieutenant de gendarmerie, commandant la communauté de brigades de Chauny.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.