vendredi 4 décembre 2020
Accueil / Opérationnel / Les premiers véhicules blindés d’intervention rapide arrivent au GIGN
Un gendarme du GIGN lors d'une démonstration au camp de Beynes (Photo M. Guyot/Essor).

Les premiers véhicules blindés d’intervention rapide arrivent au GIGN

Les premiers véhicules blindés d’intervention rapide pouvant emporter cinq gendarmes du GIGN arriveront à Satory à la fin du mois de juin.

Ces véhicules sont des Toyota Centigon montés à Lamballe (Côtes-d’Armor) et très rapides.  Ils sont l’équivalent des Petits véhicules protégés (PVP) construits par Renault Trucks pour le Raid conçus pour six policiers et deux pilotes. Les PVP sont protégés contre les munitions de calibre 7,62 mm Kalachnikov et sont équipés d’une tourelle protégée pour un tireur d’élite. Ils pèsent cinq tonnes en charge avec 800 km d’autonomie.

Le nouveau schéma d’intervention national en cas d’attentat prévoit le départ en moins d’un quart d’heure d’équipes du GIGN et du Raid, fortes d’une demi douzaine d’hommes seulement.

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. flashlook2000

    quand aux gendarmes de BT eux ils continueront de se mouvoir en “”kangoo”” de chez Renault non blindés trouables aux fusils de chasse !!

  2. Ce véhicule est il commercialisée dans le civil ou faudra t’il une logistique particulière ?

  3. Fox

    …pour les kangoo ne dites pas n’importe quoi: vous avez déjà essayé de patrouiller en VBL?
    Notre boulot reste d’être proche de la population, si on ne veut pas qu’elle s’arme à tout va par peut d’une menace, il ne faut pas que le GD se promène en char!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.