lundi 19 avril 2021
Accueil / Opérationnel / Mort de Rémi Fraisse : brève manifestation dans un bureau de l’armée à Rouen
Une trentaine de personnes portant des cagoules ont fait brièvement irruption mercredi après-midi dans des bureaux de l'armée à Rouen, protestant contre la mort du militant écologiste Rémi Fraisse dans le Tarn, a-t-on appris de source policière.

Mort de Rémi Fraisse : brève manifestation dans un bureau de l’armée à Rouen

Une trentaine de personnes portant des cagoules ont fait brièvement irruption mercredi après-midi dans des bureaux de l’armée à Rouen, protestant contre la mort du militant écologiste Rémi Fraisse dans le Tarn, a-t-on appris de source policière.

Les manifestants sont entrés dans les bureaux du Centre d’Information et de recrutement des Forces Armées (CIRFA), en plein centre-ville et ont déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire: “Testet: l’État tue ! Rémi mort pour ses convictions ! Ni oubli, ni pardon !”

A l’arrivée des forces de l’ordre, les individus ont pris la fuite. Il n’y a pas eu de dégradations ni de violences. Quatre d’entre eux ont cependant été interpellés et ramenés à l’hôtel de police pour une vérification d’identité. Ils devaient être remis en liberté dans la soirée.

Au début de la semaine, des tags faisant référence au drame du barrage de Sivens ont été apposés sur les murs d’enceinte d’une caserne de gendarmerie de Rouen. Lundi, une petite centaine de manifestants s’était rassemblée devant la préfecture de Seine-Maritime et de Haute-Normandie, et avait accroché une banderole sur les grilles.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.