vendredi 2 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Mort d’un gardé à vue après avoir chuté d’un balcon de la gendarmerie
Un homme de 35 ans, qui s'était jeté du premier étage de la gendarmerie de Neuville-sur-Saône dans le Rhône où il était en garde à vue dans une affaire de moeurs, est mort mercredi, a-t-on appris de source judiciaire.

Mort d’un gardé à vue après avoir chuté d’un balcon de la gendarmerie

Un homme de 35 ans, qui s’était jeté du premier étage de la gendarmerie de Neuville-sur-Saône dans le Rhône où il était en garde à vue dans une affaire de moeurs, est mort mercredi, a-t-on appris de source judiciaire.

“Il a succombé à ses blessures et c’est plutôt un acte suicidaire”, a précisé cette source. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme placé en garde à vue mardi à 9H00 avait été autorisé à fumer une cigarette sur le balcon, avec un gendarme à ses côtés. “Il se serait adossé à la rambarde pour se basculer dans le vide et le gendarme a tenté de le rattraper, en se blessant au passage, mais il a été contraint de le lâcher”, a précisé cette source.

Une enquête en “recherche des causes de la mort” a été ouverte et confiée à la section de recherches de la Gendarmerie de Lyon. Une autopsie a été ordonnée.

L’homme avait été placé en garde à vue pour des faits présumés de viol sur sa compagne.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *