lundi 22 avril 2019
Accueil / L'actualité Réunion / MH370 : les gendarmes poursuivent les recherches à La Réunion

MH370 : les gendarmes poursuivent les recherches à La Réunion

“Une fouille minutieuse”, comme l’avait annoncé en fin de semaine la mairie de Saint-André, a débuté lundi matin le long du littoral de cette petite commune de La Réunion où a été retrouvé le fragment d’aile appartenant très vraisemblablement au vol MH370.

Les recherches sont menées par des membres d’associations chargées de la protection de l’environnement et du nettoyage du littoral. A pied, une centaine de personnes ratisse le littoral sur une quinzaine de kilomètres. Leur mission première est de nettoyer le rivage, mais “bien sûr, si un objet bizarre, suspect et intéressant est trouvé, les employés alerteront immédiatement la police”, a indiqué la mairie de Saint-André.

Les recherches menées au sol par la gendarmerie se poursuivent par ailleurs. C’est par petits groupes de 4 ou 5 personnes que les gendarmes se déplacent le long du littoral des communes de Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Bras-Panon et Saint-Benoît, situées dans leur zone de compétence.

“Ils ratissent la zone secteur par secteur et ne repassent pas sur les lieux qu’ils ont déjà inspectés”, note la préfecture.

Quant au Casa, l’avion militaire chargé des recherches aériennes, il reprendra ses rotations dans l’après-midi, a également indiqué la préfecture. A bord, les militaires sont chargés de scruter la mer sur une surface de 5.300 km2.

Si un objet intéressant venait à être repéré, un hélicoptère viendrait sur zone pour une seconde vérification et c’est ensuite un bateau de la marine nationale qui serait amené éventuellement à récupérer le débris. Un tel scénario ne s’est pas encore présenté.

A voir également

Coup d’arrêt au trafic d’anabolisants: une figure du milieu culturiste en prison

Les gendarmes ont mis un terme à un trafic d’anabolisants. Le patron d'un laboratoire, figure du milieu culturiste, Eric Favre, est en prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !