lundi 28 septembre 2020
Accueil / A la Une / Deux frères incarcérés pour le meurtre du patron de Toyota Guadeloupe : l’enquête des gendarmes se poursuit
Photo d'illustration (D.C L'Essor).

Deux frères incarcérés pour le meurtre du patron de Toyota Guadeloupe : l’enquête des gendarmes se poursuit

Deux frères ont été mis en examen en octobre pour “meurtre en bande organisée”, et incarcérés, dans l’enquête sur la mort il y a un an de Bertrand Cambier, directeur général en Guadeloupe de Carmo Toyota, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

Le corps de Bertrand Cambier, tué par balle, avait été découvert le 1er janvier 2016 sur un terrain vague à Morne-à-l’Eau. Les deux frères mis en examen sont originaires de la Dominique, selon la même source. Ils nient les faits, avait indiqué un peu plus tôt Guadeloupe 1ère.

Le vol comme mobile du meurtre ?

L’enquête, menée par la section de recherche de la gendarmerie, se poursuit afin de déterminer si d’autres personnes pourraient être impliquées dans la mort du chef d’entreprise.

Le mobile de ce meurtre pourrait être le vol du véhicule de Bertrand Cambier, un 4 x 4 haut de gamme, retrouvé quelques jours après sa disparition à Sainte-Anne, commune de l’est de la Grande-Terre.

Bertrand Cambier avait quitté son domicile de Petit Bourg (commune de la Basse-Terre) le 1er janvier 2016 à la mi-journée pour déposer des ordures du réveillon à la déchetterie de Petit Pérou aux Abymes, commune de la Grande-Terre. Son téléphone avait été découvert à proximité du site, et son corps à une quinzaine de kilomètres de là, à Morne-à-l’Eau, par un riverain, dans l’après-midi.

Selon l’autopsie, la victime avait été abattue d’une balle de fusil en pleine face. Marié et père de famille, Bertrand Cambier, originaire du Nord de la France, s’était installé en Guadeloupe en 2012 après avoir vécu à la Réunion,
en Guyane et dans l’Hexagone.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *