jeudi 24 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / Mayotte: prison ferme pour deux femmes de gendarmes ayant profané une mosquée
Deux épouses de gendarmes ont été condamnées mercredi à neuf mois de prison dont 6 avec sursis, et l'époux de l'une d'elles à de la prison avec sursis, pour avoir profané une mosquée à Mayotte en déposant devant une tête de porc.

Mayotte: prison ferme pour deux femmes de gendarmes ayant profané une mosquée

Deux épouses de gendarmes ont été condamnées mercredi à neuf mois de prison dont 6 avec sursis, et l’époux de l’une d’elles à de la prison avec sursis, pour avoir profané une mosquée à Mayotte en déposant devant une tête de porc.

Les trois accusés, originaires de métropole, n’étaient pas présents à leur procès devant le tribunal correctionnel de Mamoudzou.

Les faits, remontant à la nuit du nouvel an dernier, avaient beaucoup ému la population mahoraise, musulmane à 90%.

Après un réveillon très arrosé, le couple était reparti de chez leur hôtesse avec une tête de porc que cette dernière leur avait fournie, pour honorer un pari. C’est la femme qui avait déposé la viande devant la mosquée de la commune de Labattoir, en Petite Terre, son mari conduisant la voiture.

6 mois de prison avec sursis pour le gendarme

Les trois personnes étaient poursuivies pour “provocation à la haine, à la violence ou à la discrimination en raison de l’appartenance à une religion” ou “complicité”.

Les deux femmes ont été condamnées à 9 mois de prison dont 6 avec sursis (donc 3 mois ferme). L’avocat de l’organisatrice de la fête a annoncé faire appel de ce jugement. Le gendarme a lui été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Les trois ont été condamnés à 2 ans de mise à l’épreuve et à indemniser l’association de la mosquée de Labattoir, partie civile, à hauteur de 16.000 euros.

En outre, ils devront s’acquitter chacun de 3.000 euros d’amende. La demande de 150.000 euros d’indemnisation par la mairie de Labattoir a été déclarée irrecevable.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. LOOK

    franchement allez faire des conneries pareilles outre mer c est d une nullité ,?,?

  2. MALFIONE James

    Bonjour,

    Comme toujours, les médias vont se focaliser sur ce fait divers qui va “être monté en épingle” parce que cela se passe dans un département à majorité musulmane.
    Mais lorsque l’inverse se produit, les médias sont “étrangement silencieux” voire même “inexistants”.
    Mayotte est un département qui coûte une fortune à la République et qui n’apporte pas grand chose au point de vue économique; au contraire, il “coule le budget” de l’État, sans compter toutes les naissances des iles environnantes, conséquences du “droit du sol” !!!
    En outre, lorsqu’il y a des reportages sur cette ile, observez bien le nombre de Mahorais qui “parlent le français”: peut-être 3 sur 10,sans compter l’application des Lois coraniques qui sont considérées supérieures aux Lois françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *