mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Manuel Valls au chevet des deux gendarmes blessés en Guyane
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu jeudi à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) au chevet des deux gendarmes blessés fin juin en Guyane lors d'une opération anti-orpaillage clandestin, où deux militaires de l'armée de terre ont été tués.

Manuel Valls au chevet des deux gendarmes blessés en Guyane

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls s’est rendu jeudi à l’hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) au chevet des deux gendarmes blessés fin juin en Guyane lors d’une opération anti-orpaillage clandestin, où deux militaires de l’armée de terre ont été tués.

Le ministre “leur a fait part de ses vœux de prompt rétablissement (…)
leur a témoigné son soutien et a rappelé sa détermination à ce que de tels
actes illégaux soient combattus”, selon un communiqué publié par l’Intérieur
après la visite. Le ministre “a souligné son attachement à l’ensemble du corps de la Gendarmerie qui accomplit au quotidien des missions périlleuses pour assurer la sécurité des Français sur tout le territoire”, conclut le communiqué de l’Intérieur.

Les deux militaires ont été tués et les deux gendarmes grièvement blessés lors d’une opération conjointe armée/gendarmerie contre des chercheurs d’or clandestins en Guyane, un épisode d’une violence inédite dans la région. Les deux militaires ont été tués “avec des fusils d’assaut”, selon le procureur de Cayenne.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.