jeudi 4 mars 2021
Accueil / A la Une / Dans le Nord, les négociateurs de la Gendarmerie aident les élus à gérer les conflits
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"
Un négociateur de la Gendarmerie. (photo-archives : M.G)
Un négociateur de la Gendarmerie. (photo-archives : M.G)

Dans le Nord, les négociateurs de la Gendarmerie aident les élus à gérer les conflits

La compagnie de Gendarmerie de Lille vient de créer une formation pour accompagner les élus à gérer les conflits. Son nom? La gestion pacifique des incivilités.

Pour accompagner les élus à gérer des moments de tension avec leurs concitoyens, la compagnie de Lille vient de créer une formation. Grâce à elle, les élus doivent apprendre à gérer pacifiquement les incivilités. Ce sont des gendarmes spécialisés, les négociateurs régionaux, qui dispensent cette formation. L’adjudant Meddi, de la brigade de Lille, et le chef Vincent, du Peloton de surveillance et d’intervention de gendarmerie (Psig) Sabre, basé à Hallennes-lez-Haubourdin, ont animé une première session de cette formation vendredi dernier à huit élus de la 11ème circonscription du Nord, autour d’Armentières et de Lomme, comme l’indique le quotidien La Voix du Nord.

Savoir désamorcer le conflit 

Cette formation pour accompagner les élus à lutter contre les incivilités est une première en France. “Gestion pacifique des incivilités aux élus”, le nom de la formation, a pour objectif de leur enseigner des outils pour les aider à agir face à une personne ou un groupe violent, savoir désamorcer le conflit, retrouver un dialogue et trouver des solutions.

Les élus sont souvent le tampon entre les administrés et les autorités. Savoir gérer une altercation qui existe déjà, ou qui pourrait avoir lieu, ça va de votre sécurité, de votre vie d’élu, rappelle le chef Vincent à La Voix du Nord.

Lire aussi : La négociation, l’outil privilégié du GIGN

“Éviter les barrières à la communication”

Apprendre à identifier un meneur dans un groupe afin de lui parler à part pour discuter plus calmement fait partie des points enseignés par les militaires. Ensuite, il est question pour l’élu de savoir se synchroniser avec l’interlocuteur, ce qui n’est pas toujours évident.

Vous devez être le miroir de votre interlocuteur pour l’apaiser, le mettre sur un pied d’égalité avec vous, en confiance“, a expliqué aux élus l’adjudant Meddi. “Il faut éviter les barrières à la communication comme l’humiliation, la réprimande ou la leçon. Une fois cette mise en confiance réalisée, il faut penser à sa voix, son timbre, le débit, à ces mots pour entrer en écoute active et s’ouvrir à l’interlocuteur”.

La formation des négociateurs spécialisés sur l’ensemble du territoire ?

Durant cette session de trois heures, les élus ont également pu parler de certaines situations tendues auxquelles ils ont déjà été confrontés. Les négociateurs régionaux ont alors pu échanger avec eux autour de cas concrets. Cette formation est une première en France. Elle pourrait être dispensé sur l’ensemble du territoire selon le quotidien nordiste.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. MICHELE HUART

    Merci à L’Essor qui grâce à cet article informe nos Elus du soutien de la Gendarmerie pour les aider à désamorcer un conflit dans leur commune. Nos Maires sont bien seuls devant les incivilités et pas toujours compris par les services de justices ! Nos Pompiers qui subissent également des agressions durant leurs interventions devraient pouvoir bénéficier aussi de cette formation car la police est rarement présente pour les protéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.