lundi 20 mai 2019
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Les gendarmes ayant blessé par balle un forcené à l’Île de Ré étaient en légitime défense selon le parquet
gendarmerie Cherbourg
Illustration (SD/L'Essor).

Les gendarmes ayant blessé par balle un forcené à l’Île de Ré étaient en légitime défense selon le parquet

Selon le parquet, cité par Sud Ouest, les gendarmes de l’île de Ré étaient pleinement en état de légitime défense lorsqu’ils riposté sur un forcené ayant ouvert le feu. Les faits sont survenus au cours de la nuit de mardi  à mercredi rue du Bois-Fleury, à Rivedoux-Plage, sur l’Île de Ré, en Charente-Maritime.

L’homme qui a été blessé à une jambe et à une main, mais dont la vie n’est pas en danger a tiré deux fois en direction des gendarmes quand ils se sont présentés à son domicile à Rivedoux-Plage.

C’est la femme de cet homme qui avait donné l’alerte en venant se  se réfugier chez des voisins. À leur arrivée, les gendarmes ont essuyé deux coups de feu les rasant. Ils ont alors tenté de négocier mais le forcené a couru dans leur direction fusil à l’épaule. Ils ont alors riposté à quatre reprises et l’ont touché deux fois.
Après avoir reçu des soins par les sapeurs-pompiers, il a interné à la demande d’un tiers (HDT), en l’occurence à la demande du maire de la commune.
Félicitations aux gendarmes pour leur réactivité.

 

A voir également

Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique

Le forcené  qui a blessé deux gendarmes vendredi soir à Saint-Astier lors d'un " coup de sang" avec un engin de chantier  devait être mis en examen lundi soir.  Le parquet a requis un mandat de dépôt contre cet homme de 52 ans encore hospitalisé après avoir été blessé par balle par un gendarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !