samedi 7 décembre 2019
Accueil / L'actualité PACA / Les auteurs de cambriolages s’affichaient sur les réseaux sociaux
La compagnie de gendarmerie de Nice vient de mettre un coup d'arrêt aux cambriolages. Elle vient en effet, de réaliser coup sur coup deux belles affaires. Trois individus dont mineurs sont écroués.

Les auteurs de cambriolages s’affichaient sur les réseaux sociaux

La compagnie de gendarmerie de Nice (*) vient de mettre un coup d’arrêt aux cambriolages, hélas trop nombreux. Elle vient en effet, de réaliser coup sur coup deux belles affaires relatés sur la page Facebook du groupement des Alpes Maritimes. Trois individus dont mineurs sont écroués.

Essor cambriolages Nice 1
Les auteurs des cambriolages s’affichaient sur les réseaux sociaux avec des liasses d’argent (Photo DR)

D’abord un dossier pas banal dans lequel les jeunes malfaiteurs se mettaient en scène sur les réseaux sociaux avec des armes, et des liasses de billet, comme pour narguer les pouvoirs publics.

Depuis fin octobre,  la compagnie de Nice avait recensé de nombreux cambriolages d’habitations principales, commis de jour, en l’absence des occupants par des malfaiteurs qui mettaient à profit ces vols avec effraction  pour s’emparer de véhicules, utilisés ultérieurement pour d’autres faits et dont deux ont été retrouvés.  Dont un scooter dans lequel un pistolet à grenailles a été découvert.

Particulièrement méfiants, ils utilisaient des cagoules, des gants et maquillaient les véhicules dérobés avec de fausses plaques. Mis sur leur piste par la découverte d’objets  dans les parties communes d’un immeuble du quartier sensible de Carros- le-Neuf, les enquêteurs les ont retrouvés sur ..les réseaux sociaux où ils s’exhibaient. Les individus qui menaient grand train, fréquentant des hôtels luxueux de Nice,  s’affichaient avec des liasses de plusieurs milliers d’euros !
Le 29 novembre 2016, l’opération judiciaire “Thug life”  – un mot clé utilisé sur les réseaux sociaux ( vie de voyou)- ,  rassemblant quarante neuf  militaires du groupement des Alpes Maritimes a été  déclenchée pour interpeller avec succès l’ensemble des protagonistes.
L’opération judiciaire a permis en outre de saisir, une quantité non négligeable de stupéfiants dont de la cocaïne, résine de cannabis, herbe de cannabis et résine de cannabis. Trois suspects ont été  déférés le 01 décembre, mis en examen et deux d’entre eux ont été placés en détention à la maison d’arrêt de grasse.

Un mineur avoue neuf cambriolages

Le jour des présentations au parquet des suspects, ces mêmes gendarmes de Nice ont interpellé en flagrant délit un mineur de 17 ans en plein cambriolage un bar tabac  à Contes, dans la vallée du Paillon à l’est de Nice.
Placé en garde à vue à la communauté de brigades de la Trinité,  l’adolescent a reconnu avoir commis plusieurs cambriolages de nuit dans divers commerces sur les secteurs de Berre-les-Alpes, Contes et Blausasc  du 17 octobre dernier au 01 décembre.
Ce “serial cambrioleur” prometteur a confirmé s’être servi d’un pied de biche et d’un tournevis pour commettre ses méfaits. Les vols portent essentiellement sur du numéraire et des denrées alimentaires.
Lors des perquisitions pratiquées avec la brigade de Contes, le PSIG de Nice, et le GELAC ( groupe d’enquête et de lutte anti cambriolages) l’ensemble du butin correspondant au cambriolage d’une épicerie de Berre-les-Alpes, soit environ 2000 euros,  a été retrouvé.

D.C

(*) Commandée par le chef d’escadron Denis Mottier, secondé par le capitaine Philippe André.

Essor cambriolages Nice 2
L’un de suspects s’est affiché sur les réseaux sociaux avec une arme!

A voir également

Des gendarmes mobiles (Crédit photo MG/L'Essor).

61 escadrons de gendarmerie mobile mobilisés pour les manifestations du 5 décembre

Les gendarmes mobiles vont être à nouveau massivement mobilisés pour la journée de grève du jeudi 5 décembre contre la réforme des retraites.

Un commentaire

  1. André

    Bonjour.
    Désolé, mais il me semble que deux coquilles se sont invitées.
    La première, dans l’article proprement dit – “ont interpellé en flagrant délit un mineur de 17 ans en plein cambriolage un bar tabac” ; il ne manquerait pas “dans” ou ” d’ ” ???
    La seconde dans le “post” de la page Facebook – “Les gendarmes de la compagnie de Nice les a retrouvés sur les réseaux sociaux!” ; ce ne serait pas plutôt : “Les gendarmes de la compagnie de Nice les ont… “??
    Bonne Journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *