jeudi 29 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Le procès d’un chauffard qui avait percuté un gendarme renvoyé au 16 juillet

Le procès d’un chauffard qui avait percuté un gendarme renvoyé au 16 juillet

Le procès d’un chauffard, en état d’ébriété et multirécidiviste, qui avait délibérément renversé un motard de la Gendarmerie le 19 mai dernier, a été renvoyé au 16 juillet par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Ce chauffard, qui était incarcéré, n’a pas été extrait de la maison d’arrêt de Nantes à temps pour assister à son procès, en raison d’un dysfonctionnement administratif, a expliqué la cour en fixant une nouvelle date et en s’excusant auprès du gendarme victime.

Pour les faits commis le 19 mai, l’homme est poursuivi pour récidive de conduite en état d’ébriété, violences aggravées, conduite malgré l’annulation du permis de conduire, refus d’obtempérer et excès de vitesse supérieur à 30 km/h.

Le jour des faits, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait souhaité “des peines exemplaires” pour “ces individus aux comportements criminels”, déplorant que pour “la troisième fois en moins d’une semaine” des gendarmes aient été “délibérément pris pour cible”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.