dimanche 25 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Le GIGN intercepte un go-fast en Charente-Maritime
Un gendarme du GIGN lors d'une démonstration au camp de Beynes (Photo M. Guyot/Essor).

Le GIGN intercepte un go-fast en Charente-Maritime

Un “go-fast”, emportant plus de 700 kg de cannabis, a été intercepté lundi 15 octobre au matin matin sur la RN 10 en Charente-Maritime et cinq personnes arrêtées par la gendarmerie, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le GIGN a tout d’abord arrêté une voiture “ouvreuse”, puis une voiture “porteuse” avec plus de 700 kg de cannabis, en provenance d’Espagne, et arrêté trois personnes sur la RN 10 près de Bédenac (Charente-Maritime) avant d’en interpeller une quatrième dans un hôtel. Une cinquième personne, sans doute le chauffeur de la voiture “suiveuse”, a été interpellée près de la frontière autoroutière franco-espagnole de Biriatou (Pyrénées-Atlantiques) par un peloton autoroutier de la gendarmerie.

Le “go-fast” vise à acheminer à grande vitesse de grosses quantités de drogue dans un convoi de voitures puissantes de type 4X4, composé d’une “ouvreuse” et d’une “suiveuse” pour détecter les éventuels barrages ou filatures et d’une “porteuse” contenant la drogue.

Depuis le début de l’année, une dizaine de “go-fast”, emportant en moyenne 700 à 800 kg de cannabis, ont été interceptés en France.  Au total, 17 tonnes de cannabis, selon les saisies portées à la connaissance de l’AFP, ont été saisies en France depuis le début de l’année dans des “go-fast” ou des véhicules utilitaires.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.