dimanche 27 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / La Gendarmerie intercepte un go-fast avec 770 kilos de cannabis

La Gendarmerie intercepte un go-fast avec 770 kilos de cannabis

Un go-fast transportant 770 kilos de résine de cannabis en provenance du Maroc, via l’Espagne, a été intercepté dans l’Indre sur l’autoroute A20 le lundi 15 février par des gendarmes du GIGN.

Quatre personnes ont été interpellées lors de cette opération qui a également permis de saisir, lors d’une série de perquisitions, 55.000 euros en liquide, une machine à compter les billets, un pistolet automatique de calibre 7,65 mm approvisionné, et la Porsche Cayenne qui a servi au transport de la drogue.

L’enquête, menée par la section de recherche d’Orléans, avait débuté en juillet 2014, à la suite de la découverte d’une voiture accidentée qui avait servi à transporter des stupéfiants depuis l’Espagne.

Les investigations des gendarmes avaient permis d’identifier une équipe de malfaiteurs originaires d’Orléans qui avaient mis en place un réseau d’importation de résine de cannabis depuis le Maroc via l’Espagne.

Les enquêteurs appuyés par des collègues du Groupe d’observation-surveillance (GOS 45), avaient effectué des filatures de jour et de nuit avant de détecter, en février 2016, une importation imminente de drogue.

Le 15 février en début de soirée, le convoi go-fast, composé de trois véhicules remontant d’Espagne, est repéré sur l’autoroute A20. Un important dispositif est alors mis en œuvre par la SR d’Orléans avec une section du GIGN, du GOS 45, des effectifs des groupements du Loiret, de l’Indre et du Cher, d’un hélicoptère et d’équipes cynophiles.

A 20h38, à la hauteur de Vatan (Indre), une Porsche Cayenne est interceptée en douceur et son conducteur placé en garde à vue. Dans le véhicule sont découvertes 24 valises marocaines (ballots de 32 kilos chacun) soit 770 kilos de résine de cannabis pour une valeur marchande de près de 2 millions d’euros.

Simultanément, deux autres suspects sont interpellés dans le Loiret. Un quatrième suspect est interpellé le lendemain à Orléans.

La Porsche Cayenne et les 55.000 euros ont été saisis au titre des avoirs criminels.

——————

Photo : Photo d’illustration. Saisie effectuée par la SR de Rouen le 19 mai 2014.

Crédit : Gendarmerie

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. pierre

    Bravo les gard, mais sur cette affaire, je pense que les personnels ont dûs faire plus de 48 heures 00 la semaine.

  2. Landreau Patrick

    Bravo et félicitations aux gendarmes ! Saluons le magnifique travail d’enquête et surtout les arrestations ” en douceur ” ! J’espère que le ministre de tutelle aura envoyé un message à toute l’équipe …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *