mardi 20 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Jeux olympiques 2012 : l’Intérieur mobilise 4.500 policiers et gendarmes en France

Jeux olympiques 2012 : l’Intérieur mobilise 4.500 policiers et gendarmes en France

Le ministère français de l’Intérieur a annoncé mardi qu’il mettait en place durant les jeux Olympiques de Londres un dispositif de sécurité fort notamment de 2.500 policiers et 2.000 gendarmes.

Ce dispositif comprend également “des personnels de la sécurité civile  mobilisables à tout moment” et est destiné à répondre “à l’afflux exceptionnel” dans le nord de la France “de personnes en transit (60 délégations et 450.000 visiteurs)” se rendant aux JO jusqu’au 12 août, a précisé l’Intérieur.

“C’est un dispositif adapté à tous les types de risques et de menaces et il peut être renforcé à tout moment si besoin”, a déclaré le porte-parole de la place Beauvau Pierre-Henry Brandet. Les mesures de sécurité concernent notamment les transports: gares de Calais et du Nord à Paris, Eurotunnel, ports de ferries (Caen-Ouistreham, Cherbourg, Dieppe, Le Havre, Roscoff, Saint-Malo…), aéroports (Orly, Roissy-Charles-de-Gaulle mais aussi Le Bourget…).

Elles visent à “veiller à la fluidité et la continuité des liens transmanche qui devront, à l’occasion, supporter des flux exceptionnels”, selon l’Intérieur, mais aussi à “maintenir la rigueur des contrôles frontaliers français malgré l’afflux important de voyageurs”. Enfin, ce plan permettra selon l’Intérieur de “faire face à toute forme d’accident, qu’il soit d’ordre sanitaire, climatique ou encore d’actes terroristes”. “Le risque terroriste reste bien évidemment élevé. Le plan Vigipirate reste en rouge renforcé et nous restons extrêmement vigilants”, a expliqué Pierre-Henry Brandet.

Le niveau est rouge depuis le 7 juillet 2005, date des attentats à Londres,  au lendemain de l’annonce de la désignation de la capitale britannique pour accueillir les JO-2012. Vigipirate rouge prévoit notamment des contrôles aléatoires d’accès aux trains, des patrouilles dans les TGV, la restriction ou l’interdiction de vastes portions de l’espace aérien et la constitution de stocks d’eau potable. “D’autres moyens, placés en alerte, seront activés, en cas d’incident majeur”, selon l’Intérieur. “En collaboration avec les services britanniques, le ministère de l’Intérieur s’est organisé pour parer à toute éventualité et faire en sorte que ces Jeux restent une fête et se déroulent dans un climat serein”, explique le ministère.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.