jeudi , 17 juin 2021

Chevron épaulette gendarme adjoint volontaire
GA Photo d'illustration n (D.C/L'Essor).

Ivre, il demande à un gendarme de lui payer son plein d’essence et finit en garde à vue!

Mauvaise pioche pour un homme de 26 ans, ivre et drogué qui n’a rien trouvé de mieux que de s’adresser à un gendarme pour lui demander de lui régler avec sa carte bancaire son plein d’essence!

C’est Ouest France qui raconte cette histoire survenue le 30 juillet dernier à Carquefou, près de Nantes.

Sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants,  titubant et s’exprimant avec difficultés, cet individu avait besoin d’essence mais n’avait pas de carte bancaire. Il s’est alors adressé à un autre client de la station lui proposant 20 euros en échange. Mais ce dernier était un …gendarme adjoint volontaire en repos.

Discrètement et habilement, ce dernier, prétextant un besoin pressant, a appelé le centre opérationnel de la Gendarmerie.

Dépêchée sur place en quatrième vitesse, une patrouille de la brigade de Sainte-Luce-sur-Loire a  interpellé l’individu. Il avait sur lui la bagatelle de onze sachets d’héroïne, un peu de cannabis et cinq cartouches de cigarettes de contrebande!

Placé en garde à vue, il a reconnu les faits.

Déféré au tribunal de Nantes, jeudi 2 août, il a été laissé libre avec une convocation par reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), en mars 2019.

Sa voiture a été saisie.

Un grand bravo à ce gendarme adjoint volontaire pour son attitude exemplaire!

Gageons qu’il sera félicité comme il se doit!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.