dimanche 29 mars 2020
Accueil / A la une / Indre-et-Loire : un gendarme tue un homme armé et menaçant et est placé en garde à vue
Illustration (SD/L'Essor).

Indre-et-Loire : un gendarme tue un homme armé et menaçant et est placé en garde à vue

Un gendarme a été placé en garde à vue  “le temps de la procédure” après avoir abattu dans  la nuit de vendredi à samedi un homme armé et menaçant ce samedi à Chinon dans l’Indre-et-Loire. Le militaire a tiré à deux reprises et a atteint l’homme au ventre.

Le procureur de Tours, Jean-Luc Beck a annoncé que  l’inspection générale de la Gendarmerie avait  saisie.

Il n’y a pas d’éléments pour dire qu’il n’était pas en légitime défense” a cependant ajouté  le magistrat cité par le Parisien :

“Les gendarmes ont été appelés sur un tapage nocturne, ils ont été confrontés à un individu excité et à priori alcoolisé. L’un des deux gendarmes essaye de le calmer, de dialoguer. L’individu a une main dans le dos et s’avance vers les gendarmes et sort un pistolet”.

L’un des gendarmes a tiré à deux reprises, l’une des balles atteignant  l’homme au ventre.
“L’arme se révèle être factice mais de bonne facture”, a précisé le procureur de Tours.
L’homme tué, né en 1969, est connu des services de police et justice avec un palmarès étoffé :  pas moins d’une dizaine de condamnations ornent son casier judiciaire.
La victime était connue en ville. “Pas un mauvais gars mais influencé par de mauvaises rencontres”, raconte un habitant de Chinon qui le connaissait bien à la Nouvelle République.

4 Commentaires

  1. Je ne comprends toujours pas que pour une procédure, un Gendarme qui a tiré sur un délinquant soit systématiquement mis en garde à vue et parfois menotté! C’est aberrant, car il devrait plutôt être félicité. J’aimerai voir ce qu’aurait fait un bobo ou autre à sa place!

  2. remaud

    Tout mon soutient a ce gendarme qui a agit en etat de legitime defense. Merci pour votre courage….

  3. gaumet

    Ce gendarme était en état de légitime défense,je le soutiens entièrement et je souhaite qu’il n’est aucun problème avec sa hiérarchie.Bravo Monsieur et tout mon profond respect.

  4. Arnaud

    Il y a des choses qui sont compliquées à comprendre. “Placé en garde à vue le temps de la procédure”…
    Qu’est ce que ça veut dire ? Pourquoi un placement en GAV serait un bénéfice pour le militaire comme pour l’enquête ? Craint on que le militaire attente à sa vie ou bien bascule dans une folie meurtrière ?
    A mon avis, une fois l’homme abattu, je n’ai pas de crainte à avoir à laisser rentrer chez lui ce militaire après audition et entretien médical s’il le désire pour “décompresser”. C’est plutôt de cela qu’il aurait besoin, de soutien.
    Jusqu’à quand nos officiers supérieurs vont ils accepter que la justice nous traite comme des délinquants ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *