lundi 21 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / Incidents en marge de Bastia-Lyon : 3 gendarmes et 1 CRS légèrement blessés
Photo d'illustration (L'Essor).

Incidents en marge de Bastia-Lyon : 3 gendarmes et 1 CRS légèrement blessés

Trois gendarmes et un CRS ont été légèrement blessés lors des incidents qui se sont produits samedi soir en Corse entre supporteurs en marge du match de la 14e journée de Ligue 1 Bastia-Lyon, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur.

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, “condamne avec la plus grande fermeté les violences commises”.

“Trois gendarmes et un CRS ont été légèrement blessés à la suite de jets de projectiles, et la moto d’un policier pris à partie a été incendiée”, selon le ministre, qui “souhaite que les auteurs de ces actes inacceptables soient rapidement identifiés et interpellés”.

Une moto de police incendiée

Ces incidents ont eu lieu à 15 minutes de la fin de la rencontre, lorsqu’un groupe d’une cinquantaine de supporteurs lyonnais, rejoignant prématurément leurs cinq minibus sur un parking situé à 200 m du stade Armand Cesari de Bastia, a entonné la Marseillaise et brandi un drapeau français. Les gendarmes mobiles, positionnés autour du stade, se sont alors interposés entre les Lyonnais et un groupe de fans bastiais.

Ceux-ci ont poursuivi les Lyonnais et, pour tenter d’empêcher leur convoi de prendre la route, ont incendié une moto de police. Le groupe de Lyonnais a pu finalement partir et rallier le port de Bastia. Ces incidents n’ont donné lieu à aucune interpellation, a-t-on précisé de source policière.

Sur la pelouse, Bastia et l’OL se sont séparés sur un match nul 0-0.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *