mercredi 30 septembre 2020
Accueil / Opérationnel / La Gendarmerie met en garde contre les dangers du “Ice and Salt Challenge”
panneau gendarmerie à Boos (76)
(Photo/SD/L'Essor).

La Gendarmerie met en garde contre les dangers du “Ice and Salt Challenge”

Nouveau défi à la mode, le “Ice and Salt Challenge”, qui consiste à appliquer sur la peau du sel et un glaçon, inquiète les autorités qui ont mis
en garde contre les risques de blessures que fait courir ce jeu.

 “#Iceandsaltchallenge. Attention! Un glaçon + une pincée de sel = brûlure au 2e degré! Prévenez vos #ados, ce jeu est #Dangereux!”, a averti la
Gendarmerie nationale dans un message posté sur le réseau social Twitter, repris par jeudi matin par la préfecture de police de Paris.



Pour relever le défi, les adolescents doivent mettre sur la peau de leur bras ou de leur main du sel et un glaçon avec pour objectif de résister le
plus longtemps à la douleur. Ils postent ensuite sur les réseaux sociaux des photos du résultat, montrant souvent des brûlures en forme de cloque à l’endroit où a été posé le glaçon.

Une mère galloise avait déjà exprimé son inquiétude à ce sujet la semaine dernière dans le quotidien régional britannique le Hull Daily Mail après que son fils a dû être emmené aux urgences à cause de gelures provoquées par ce jeu.

De nombreux défis plus ou moins dangereux ont été créés via les réseaux sociaux ces dernières années, comme l’Ice Bucket Challenge, qui consistait à se verser un seau d’eau glacée sur la tête, le Cinnamon Challenge, où le joueur devait essayer d’avaler une cuillerée de cannelle. Plus récemment encore, le Mannequin Challenge avait connu un large écho sur la toile. Les participants devaient se filmer immobiles comme des mannequins, avec en fond musical la chanson Black Beatles de Rae Sremmurd.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *