mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / “Profonde émotion” de Hollande après le décès d’un gendarme
Le président de la République, François Hollande (Photo M. Guyot/Essor)
Le président de la République, François Hollande (Photo M. Guyot/Essor)

“Profonde émotion” de Hollande après le décès d’un gendarme

Le président de la république François Hollande a exprimé mercredi soir sa “profonde émotion” à la suite de la “mort en service” dans les Alpes-Maritimes du major Daniel Brieres, renversé par le conducteur d’une voiture volée qu’il tentait d’interpeller.

Dans un communiqué diffusé par l’Elysée, le chef de l’Etat a souligné qu'”un dispositif de recherches opérationnelles a été mis en place par le groupement de gendarmerie départementale des Alpes-Maritimes”. “Tous les moyens sont mobilisés pour retrouver le responsable de cet acte odieux”, a ajouté le président Hollande.

Il a fait valoir que “ce nouveau drame rappel(ait) à tous l’engagement des forces de police et de gendarmerie pour la sécurité de nos concitoyens”, et a rendu “hommage, au nom de la Nation, à leur dévouement et les assure de notre considération”.

Le président a adressé ses “condoléances les plus sincères à la femme et aux deux enfants ainsi qu’à tous les proches” du major Brieres, numéro deux de la brigade de recherche de Nice.

Agé de 52 ans, le major a été percuté à pied, arme à la main, par le chauffard, toujours très activement recherché par quelque 120 gendarmes du département. Il est décédé “quelques dizaines de minutes” après avoir été transporté dans un hôpital de Nice.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.