mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Haute-Savoie : une gendarme se tue en montagne
PGHM
Photo d'illustration (M.G/L'Essor).

Haute-Savoie : une gendarme se tue en montagne

Une gendarme d’une quarantaine d’années s’est tuée vendredi après-midi en Haute-Savoie dans le massif du Mont-Blanc, alors qu’elle redescendait le glacier du Milieu, ont indiqué les gendarmes en confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L’accident s’est déroulé dans le secteur de l’aiguille d’Argentière peu après 13H30 quand la militaire, “férue d’alpinisme” et profitant d’un jour de repos pour une escalade, a chuté de 25 mètres alors qu’elle descendait en rappel.

La victime a été tuée sur le coup et son camarade de cordée a aussitôt donné l’alerte auprès du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix, ont-ils ajouté. Officiant depuis huit ans dans la gendarmerie, la victime était affectée depuis deux ans à la brigade de Chamonix.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. couchas

    férue d’alpinisme” et profitant d’un jour de repos pour une escalade, a chuté de 25 mètres alors qu’elle descendait en rappel

    donc non pris en compte comme “”” accident en service “””” !!

  2. couchas

    en repos donc ne ne sera pas reconnue en
    “”” accident survenu en service commandé “””””” ,?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.