lundi 22 juillet 2019
Accueil / Opérationnel / Haute-Savoie : un gendarme spécialisé montagne se tue dans une crevasse
Gendarmes de PGHM (M. Guyot/Essor)
Gendarmes de PGHM (M. Guyot/Essor)

Haute-Savoie : un gendarme spécialisé montagne se tue dans une crevasse

Un gendarme du Centre national d’instruction au ski et à l’alpinisme de la gendarmerie (Cnisag) est mort samedi matin dans le massif du Mont-Blanc en Haute-Savoie après être tombé dans une crevasse lors d’un entraînement, a-t-on appris auprès de la Gendarmerie.

Âgé de 40 ans (bien 40), l’adjudant-chef Sébastien Thomas évoluait à 3.300 mètres d’altitude en ski de randonnée en compagnie d’un autre instructeur du Cnisag lorsqu’il a effectué une chute mortelle de 15 mètres dans une crevasse recouverte de neige. Son compagnon a été hélitreuillé sain et sauf par le Peloton de Gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix.

Les deux hommes s’étaient engagés sur le massif pour préparer un exercice qui devait avoir lieu dans les prochains jours. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a exprimé dans un communiqué son “émotion” et sa “tristesse” à la suite de ce drame, saluant “l’engagement de ce professionnel aguerri”.

“Le ministre tient également à assurer l’ensemble de ses camarades gendarmes, et particulièrement ceux du Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme, de son soutien le plus total dans les missions dangereuses et périlleuses qu’ils remplissent, jour et nuit, au service des Français”.

A voir également

Arc sur Tille Une

Arc-sur-Tille (Côte d’or): un poste à cheval 100 % féminin!

Mis en place pour la huitième année consécutive, le poste à cheval de la base de loisirs d’Arc-sur-Tille (Côte d'or) est cette année 100% féminin. Il est en effet armé par six gendarmes féminins. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *