samedi 31 octobre 2020
Accueil / L'actualité Guyane / Orpaillage clandestin : le constat d’impuissance du patron de la Gendarmerie en Guyane
Un site d'orpaillage illégal en Guyane (Crédit photo: DR).

Orpaillage clandestin : le constat d’impuissance du patron de la Gendarmerie en Guyane

Le patron de la Gendarmerie en Guyane, le général Lambert Lucas, constate les limites de l’opération Harpie de lutte contre l’orpaillage clandestin, dans une note qui a été révélée par le site d’information locale Guyaweb. “Il est désormais illusoire de prétendre que l’opération Harpie, dont les succès initiaux furent réels, puissent aujourd’hui s’opposer ou même contenir l’afflux massif d’orpailleurs illégaux sur le sol guyanais”, écrit le général Lucas dans cette note.

Un adversaire de mieux en mieux organisé

Harpie, lancée en 2008 et pérennisée en 2010, est pilotée par le préfet et conduite sur le terrain par la Gendarmerie nationale, renforcée des forces armées. Le général Lucas a pris le commandement de la Gendarmerie de Guyane en juillet dernier. “Il est patent que les objectifs fixés en 2010 ne pouvaient être atteints”, souligne ce haut responsable, qui diagnostique que “cette mission, malgré les efforts considérables produits tant au niveau de la gouvernance stratégique que sur le terrain, est en perte de vitesse fasse à la mobilité et l’ingéniosité d’un adversaire de mieux en mieux organisé”.

771 chantiers d’orpaillage illégaux

Selon les estimations développées dans ce document, basées à la fois sur le volume d’or extrait illégalement (environ 10 tonnes chaque année) et un besoin minimum de 150 grammes d’or mensuels par homme pour subsister en forêt, ce sont au moins 10.000 chercheurs d’or illégaux qui poursuivraient “le mirage de l’orpaillage” dans l’un des “quelques centaines de chantiers illégaux”.

Selon les chiffres officiels fournis par les autorités le 6 décembre, 771 chantiers d’orpaillage illégaux ont été repérés depuis début 2013 en Guyane contre 392 en 2011.

Pour consulter l’article publié par le site Guyaweb, cliquez ici.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.