jeudi 29 octobre 2020
Accueil / L'actualité Guyane / Guyane : fusillade sur un site d’orpaillage clandestin
Une fusillade sur un site d'orpaillage clandestin en Guyane a fait neuf morts et deux blessés graves dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 janvier, a annoncé le commandant de la gendarmerie en Guyane, le colonel Laumont. La fusillade s'est produite sur le site de Dorlin (sud-ouest guyanais). Elle a fait neuf morts et deux blessés graves selon les premiers éléments d'information recueillis.

Guyane : fusillade sur un site d’orpaillage clandestin

Une fusillade sur un site d’orpaillage clandestin en Guyane a fait neuf morts et deux blessés graves dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 janvier, a annoncé le commandant de la gendarmerie en Guyane, le colonel Laumont. La fusillade s’est produite sur le site de Dorlin (sud-ouest guyanais). Elle a fait neuf morts et deux blessés graves selon les premiers éléments d’information recueillis.

Le colonel Laumont a expliqué qu’il s’agissait “d’une fusillade entre deux bandes qui se sont affrontées pour le contrôle de la zone. L’une des deux est soupçonnée d’être en possession d’armes de guerre”. “L’une des deux bandes armées est une bande que nous avions essayé de neutraliser à l’occasion de notre dernière opération de démantèlement de chantiers aurifères clandestins sur Dorlin du 6 au 11 janvier dernier”, a poursuivi le colonel. “Il s’agit d’une bande qui possède des fusils d’assaut, des armes de guerre”.  Le commandant de la gendarmerie a fait état de cette fusillade au président Nicolas Sarkozy, lors de la présentation du dispositif Harpie de lutte contre l’extraction illégale d’or, samedi à Cayenne.

Dorlin est un haut lieu isolé de l’orpaillage clandestin de Guyane, depuis près de vingt ans, sans accès terrestre depuis le littoral. Il se situe sur l’immense territoire de la commune de Maripasoula (18.000 km³), dont Nicolas Sarkozy a visité, samedi matin, l’un des villages amérindiens isolés. Devant l’état-major Harpie, Nicolas Sarkozy a assuré que la lutte contre l’orpaillage clandestin, qui occasionne violences et dégâts écologiques (notamment la pollution des eaux par le mercure), allait s’intensifier. Il a notamment annoncé un “durcissement des peines” pour ceux qui pratiquent l’orpaillage illégal.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.