jeudi 1 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Groupement de Gendarmerie de l’Eure : trois morts dans un drame familial présumé
Une femme et deux jeunes filles ont été retrouvées mortes jeudi dans une maison de Claville, petite commune de l'Eure, tandis qu'un homme et un jeune garçon étaient grièvement blessés, a-t-on appris par la Gendarmerie.

Groupement de Gendarmerie de l’Eure : trois morts dans un drame familial présumé

Une femme et deux jeunes filles ont été retrouvées mortes jeudi dans une maison de Claville, petite commune de l’Eure, tandis qu’un homme et un jeune garçon étaient grièvement blessés, a-t-on appris par la Gendarmerie.

Les trois personnes décédées et les deux blessés ont été frappés avec une arme blanche, a-t-on précisé de même source. Les enquêteurs n’excluent aucune hypothèse mais privilégient celle d’un drame familial. “C’est une piste envisagée sans en exclure d’autres”, a déclaré le colonel Samuel Dubuis, commandant du groupement de Gendarmerie de l’Eure.

Deux blessés graves

Le drame a été découvert dans la matinée par les pompiers qui avaient été alertés par un parent proche. Dans une maison neuve d’une zone pavillonnaire, les pompiers ont trouvé trois corps : une femme, probablement la mère et ses deux filles. Les deux blessés, un homme, probablement le père, et un garçon, ont été transportés à l’hôpital d’Évreux dans un état grave.

“Nous avons engagé de gros moyens pour l’enquête scientifique”, a indiqué le colonel Dubuis. La procureure d’Évreux, Dominique Laurens, qui se trouve sur place, pourrait donner une conférence de presse plus tard dans la journée, a indiqué le responsable de la Gendarmerie.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *