vendredi 30 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Gironde : le GIGN obtient la reddition d’un forcené
Une équipe du GIGN a entamé ce mercredi mercredi 27 juin en début d'après-midi des négociations avec un forcené retranché dans son domicile à Marcillac (Gironde). L'homme s'est rendu peu après 17 heures.

Gironde : le GIGN obtient la reddition d’un forcené

Une équipe du GIGN a entamé ce mercredi mercredi 27 juin en début d’après-midi des négociations avec un forcené retranché dans son domicile à Marcillac (Gironde). L’homme s’est rendu peu après 17 heures.

“A 06H00, les gendarmes sont intervenus dans le cadre d’une procédure judiciaire sur instruction du parquet de Libourne car cet homme menaçait ses  voisins avec une arme à feu”, a indiqué le préfet délégué à la sécurité et la défense, Hubert Weigel. “Lorsque les gendarmes se sont approchés du domicile, il leur a tiré à plusieurs reprise avec un fusil”, a-t-il ajouté.

Selon les gendarmes, l’homme aurait tiré à deux reprises avec un fusil de chasse sur les gendarmes, qui n’ont pas été blessés. L’homme, âgé d’une soixantaine d’années serait “un peu désocialisé”. Arrivés sur place par avion en début d’après-midi, une équipe d’une vingtaine d’hommes du GIGN a pris le relais des gendarmes girondins qui avaient entamé des négociations.

“Après un temps de négociation, les gendarmes du GIGN ont pénétré à l’intérieur de la maison et l’homme a fini par se rendre de lui-même”, a indiqué  le préfet Hubert Weigel, ajoutant que l’homme, âgé d’une soixantaine d’années, avait été aussitôt placé en garde à vue.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.