vendredi 7 août 2020
Accueil / Opérationnel / Gendarmes tuées : le suspect et sa compagne mis en examen
L'homme qui a avoué avoir tué deux gendarmes dimanche dans le Var, qualifié d'"incontrôlable" par son propre frère, a été mis en examen dans la nuit de mardi à mercredi à Toulon, ainsi que sa compagne, poursuivie pour "complicité et dissimulation de preuves"

Gendarmes tuées : le suspect et sa compagne mis en examen

Abdallah Boumezar, un colosse d’1,80 m âgé de 30 ans, qui a déjà purgé plusieurs peines de prison, a reconnu avoir tué Alicia Champlon, 29 ans, et Audrey Bertaut, une mère de famille de 35 ans, intervenues à Collobrières pour un différend à la suite d’un vol.

Lui et sa compagne sont arrivés peu après 19H00 mardi au palais de justice de Toulon, dans deux fourgons encadrés par des motards et aux vitres bâchées de tissu sombre.Le tueur présumé a été mis en examen pour  “homicide volontaire” sur Audrey Bertaut, et   “homicide volontaire commis avec préméditation” sur Alicia Champlon, a annoncé à l’AFP le procureur Xavier Tarabeux.

Des “circonstances aggravantes” ont été retenues, en l’occurrence homicide sur “un militaire dans l’exercice de ses fonctions” et avec “pour objet de favoriser la fuite”. Sa compagne, âgée de 20 ans, a été mise en examen pour “complicité de crime et dissimulation de preuves”, a ajouté le magistrat. “Sa complice encourt la même peine que l’auteur présumé des faits, soit la perpétuité”, tous deux étant en état de récidive, avait expliqué M. Tarabeux lors d’une conférence de presse quelques heures avant. La jeune femme avait été condamnée pour  “vol aggravé” en mars 2009. Le couple a été placé en détention provisoire. Deux magistrats instructeurs ont été co-saisis dans cette affaire.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. BELBEZE Gérard

    C’est toujours pareil la justice ne fait pas son travail et les gendarmes trinquent, tant que l’ État ne rendra pas les magistrats responsables de leurs actes devant la justice. Comme notre camarade qui a fauché les gosses, lui rendra des comptes , mais pas les magistrats. C’est l’État qui dédommage les citoyens; mais pénalement, il ne risque absolument rien. Un simple blâme pour le petit juge (vous voyiez ce que je veux dire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *