jeudi , 17 juin 2021

Manoeuvres avec le bouclier au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).
Manoeuvres avec le bouclier au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).

Un gendarme légèrement blessé par balle en Nouvelle-Calédonie

Un gendarme a été légèrement blessé par balle mardi après-midi par des manifestants en périphérie de Nouméa, théâtre de tensions sur fond de conflit avec le groupe minier Vale, ont indiqué les autorités.

“Il y a une quarantaine de jeunes qui veulent en découdre, ils lancent des pierres sur les gendarmes, qui essuient aussi des tirs. L’un d’eux a été légèrement blessé par balle à l’omoplate”, a déclaré Régis Elbez, préfet délégué dans la province sud. Un climat de tension règne sur la route qui longe la tribu de St louis sur la commune du Mont-Dore où sont stationnés plusieurs dizaines de gendarmes mobiles et des véhicules blindés.

Les manifestants protestent contre une usine métallurgique de nickel appartenant au groupe brésilien Vale, qui a engendré la pollution d’un cours d’eau avec un effluent contenant de l’acide le 7 mai dernier. Des affrontements, au cours desquels un gendarme avait été légèrement blessé par balle au cou, ont déjà eu lieu le week-end dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.