vendredi 19 avril 2019
Accueil / L'actualité Nouvelle-Calédonie / Un gendarme légèrement blessé par balle en Nouvelle-Calédonie
Au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).
Au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).

Un gendarme légèrement blessé par balle en Nouvelle-Calédonie

Un gendarme a été légèrement blessé par balle mardi après-midi par des manifestants en périphérie de Nouméa, théâtre de tensions sur fond de conflit avec le groupe minier Vale, ont indiqué les autorités.

“Il y a une quarantaine de jeunes qui veulent en découdre, ils lancent des pierres sur les gendarmes, qui essuient aussi des tirs. L’un d’eux a été légèrement blessé par balle à l’omoplate”, a déclaré Régis Elbez, préfet délégué dans la province sud. Un climat de tension règne sur la route qui longe la tribu de St louis sur la commune du Mont-Dore où sont stationnés plusieurs dizaines de gendarmes mobiles et des véhicules blindés.

Les manifestants protestent contre une usine métallurgique de nickel appartenant au groupe brésilien Vale, qui a engendré la pollution d’un cours d’eau avec un effluent contenant de l’acide le 7 mai dernier. Des affrontements, au cours desquels un gendarme avait été légèrement blessé par balle au cou, ont déjà eu lieu le week-end dernier.

A voir également

Pau: de faux policiers interpellés par de vrais gendarmes

Les (vrais) gendarmes viennent d'arrêter de faux policiers près de Pau (Pyrénées Atlantiques). Il s'agit de cambrioleurs de domiciles de personnes âgées. Ils utilisaient de fausses cartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !