mardi 20 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Furosémide : les gendarmes perquisitionnent l’usine de conditionnement de Sens

Furosémide : les gendarmes perquisitionnent l’usine de conditionnement de Sens

Les gendarmes perquisitionnaient jeudi l’usine Teva de Sens (Yonne) dans l’enquête sur le mauvais conditionnement de boîtes du médicament diurétique Furosémide, qui pourrait être à l’origine de plusieurs décès, a-t-on appris auprès de la Gendarmerie, confirmant une information de M6. Mercredi, le parquet de Paris avait diligenté une enquête préliminaire après les décès suspects de trois personnes en France. Jeudi matin, le parquet de Toulon a fait de même pour déterminer si la mort d’un homme de 78 ans pouvait être attribuée à ce mauvais conditionnement, ce que son autopsie ne permet pas pour l’instant.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.