samedi 31 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Forces de l’ordre contre délinquants : les chiffres-clés de la ville de Marseille
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)
Des gendarmes mobiles à l'entrainement (M. Guyot/Essor)

Forces de l’ordre contre délinquants : les chiffres-clés de la ville de Marseille

Les chiffres-clés en matière de délinquance et de forces de l’ordre à Marseille en 2013:

Délinquance 

Les chiffres de la délinquance pour les huit premiers mois de 2013 sont “meilleurs” qu’en 2012 dans le ressort du tribunal de grande instance (TGI) de Marseille, a annoncé jeudi le nouveau procureur de la République de Marseille, Brice Robin, lors de l’audience solennelle d’installation.

Les “atteintes volontaires à l’intégrité physique” ont baissé de 13% (10.000 au lieu de 12.000), les “violences physiques crapuleuses” de 16% (5.000 au lieu de 6.000).

Les chiffres annoncés en août par le gouvernement lors de la visite du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, faisaient état de 187 arrestations dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, dont 95 personnes écrouées. Les vols ont diminué de 8,8% et les vols avec violence de 17,9% tandis que les cambriolages étaient en baisse de 19,4%. Quinze personnes sont décédées lors de règlements de compte depuis début 2013, selon un décompte de l’AFP, contre 19 à la même époque selon la préfecture de police.

Forces de l’ordre

3.500 policiers sont déployés à Marseille. Parmi eux, un renfort de 24 policiers de la police judiciaire et une nouvelle compagnie de CRS de 80 hommes ont été envoyés après la visite du Premier ministre. Depuis 2012, Marseille a accueilli 230 hommes supplémentaires. Le gouvernement Fillon avait supprimé 250 postes à Marseille, sur un total de 10.000 suppressions en France.

Côté gendarmerie, l’ensemble du département compte 1.113 gendarmes et une division, la “division 13”, composée de 25 enquêteurs dédiés aux enquêtes judiciaires. Un escadron de gendarmes mobiles (120 hommes) est stationné à Marseille, mais ces hommes sont également amenés à travailler partout en France.

Marseille est par ailleurs doté d’une police municipale forte de 315 hommes, auxquels s’ajouteront 20 recrues d’ici à la fin de l’année. L’effectif devrait être porté à 435 hommes à l’été 2014. Ces policiers sont équipés de nouveaux matériels de protection et de défense, dont des gilets pare-balles et des armes non létales de 4e catégorie, comme des pistolets Taser et Flash-ball.

Par ailleurs, la ville est dotée de plus de 240 caméras de vidéo-protection. Leur nombre devrait s’élever à 340 en septembre et 1.000 en 2014.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.