vendredi 7 mai 2021
Accueil / A la Une / Estelle Mouzin: une nouvelle piste prise très au sérieux par les enquêteurs
Un enquêteur d'une brigade de recherches. Photo d'illustration (Crédit photo: GT/ L'Essor).
Un enquêteur d'une brigade de recherches. Photo d'illustration (Crédit photo: GT/ L'Essor).

Estelle Mouzin: une nouvelle piste prise très au sérieux par les enquêteurs

Les recherches pour retrouver le corps d’Estelle Mouzin, enlevée et tuée en janvier 2003 par Michel Fourniret, reprennent ce lundi dans le bois de Gernelle, situé sur la commune d’Issancourt-et-Rumel (Ardennes). Grâce à un habitant de la région, les gendarmes disposent d’une nouvelle piste qu’ils prennent très au sérieux.

Depuis plusieurs semaines, les enquêteurs arpentent le bois de Gernelle où ils espèrent retrouvée le corps de la fillette de 9 ans, enlevée il y a dix-huit ans sur le chemin de l’école à Guermantes (Seine-et-Marne). Une tâche ardue qui pourrait désormais être facilitée par une nouvelle piste fournie par un habitant de la région.

Le petit monticule de terre abrite-t-il le corps d’Estelle Mouzin?

Comme le relatent nos confrères de LCI, Daniel D., un retraité qui vit à Rumel, tout près du lieu de fouilles, s’est livré à un véritable travail d’enquête. Ce chasseur connaît en effet parfaitement le bois de Gernelle dont le sol, constitué de cailloux et de racines, est particulièrement dur. L’homme a longuement réfléchit. Comment Michel Fourniret a-t-il pu réussir à creuser un trou pour enterrer le corps de sa victime? Il s’est alors souvenu d’un détail qui pourrait aujourd’hui faire toute la différence.

A l’époque du drame, une petite parcelle du bois était recouverte de sapins. Protégée par les arbres, la terre y était forcément plus meuble. Guidé par son intuition, Daniel D. se rend sur place. Il fait alors une découverte. Sous les ronces qui, aujourd’hui, ont envahit l’endroit, un petit monticule de terre reste visible. Lequel ressemble fort à une tombe creusée à même le sol. Le retraité prévient immédiatement les gendarmes de la brigade de recherches de Sedan qui se rendront sur les lieux quelques jours plus tard. Les enquêteurs prennent en effet la piste très au sérieux. D’autant plus que ce rectangle de 1,40 mètre se situe à proximité immédiate du périmètre de fouilles. Les recherches pourraient ainsi démarrer à cet endroit précis ce lundi.

Lire aussi: Estelle Mouzin: comment les gendarmes ont confondu l’ogre des Ardennes

Des recherches auxquelles participera Monique Olivier. Lors de son interrogatoire le 1er avril, l’ex-épouse de l’Ogre des Ardennes a reconnu pour la première fois son implication dans le meurtre d’Estelle Mouzin. Elle a notamment indiqué aux enquêteurs un chemin forestier ou elle aurait accompagné Michel Fourniret qui transportait le corps de la fillette. Ce dernier serait ensuite allé, seul, enfouir le corps.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.