samedi 6 juin 2020
Accueil / L'actualité Île-de-France / Essonne : coup de filet après une tentative de meurtre sur un gendarme
L'opération a mobilisé 70 gendarmes et un hélicoptère (Crédit photo: Gendarmerie de L'Essonne).
L'opération a mobilisé 70 gendarmes et un hélicoptère (Crédit photo: Gendarmerie de L'Essonne).

Essonne : coup de filet après une tentative de meurtre sur un gendarme

La Gendarmerie de l’Essonne vient de procéder à un coup de filet après une tentative de meurtre en décembre 2019 sur un gendarme.

Avec l’appui d’un hélicoptère, plus de 70 gendarmes ont pénétré dans deux camps de gens du voyage à Longpont-sur-Orge et Balainvilliers. Trois jeunes de 18, 20 et 25 ans sont poursuivis dans le cadre d’une information judiciaire. Celle-ci est ouverte pour “tentative d’homicide et tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique”. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Enquête des gendarmes de Palaiseau

Les gendarmes ont découvert une culture de cannabis dans un container (Photo Gendarmerie 91)

C’est la compagnie de Palaiseau qui a lancé cette opération le 15 janvier. Les gendarmes de la brigade de recherches de Palaiseau avaient précédemment identifié et localisé les suspects. Si les militaires ont pu mettre la main sur plusieurs cibles, il manque toutefois à l’appel le conducteur de la voiture ayant foncé sur le gendarme.

Pour autant, les gendarmes n’ont pas fait chou blanc lors de leurs deux perquisitions. Les enquêteurs ont en effet mis la main sur des centaines de vêtements et des chaussures de sport volés. Durant leurs recherches, ils découvrent également un véhicule dérobé en décembre 2019 dans les Hauts-de-Seine et un dispositif de culture de cannabis industriel dissimulé dans un container.

Bagarre générale après une futile histoire de chaussures

Les investigations des gendarmes avaient débuté il y a plus d’un mois. Le 15 décembre 2019, deux groupes d’amis participent à une partie de bowling. Soudainement, une dispute éclate pour une futile histoire de chaussures. La situation dégénère en bagarre générale et se poursuit sur le parking. Des joueurs de bowling remontent dans leur voiture, une Laguna. Puis ils foncent sur leurs adversaires du jour, faisant cinq blessés, dont un grave, détaille Le Parisien.

Alors qu’ils prennent la fuite, ils percutent volontairement une voiture de Gendarmerie qui arrive sur les lieux. Puis ils manquent d’écraser un gendarme du Psig de Palaiseau. Heureusement, relate Le Républicain.fr, un camarade gendarme adjoint volontaire le pousse in extremis sur le côté et le sauve. Mais, ce faisant, il chute et se fracture la main. Deux autres gendarmes sont blessés et s’étaient vu prescrire 15 et 21 jours d’interruption temporaire de travail.

Lire aussi : Le gendarme fauché dans l’Oise toujours sous haute surveillance à l’hôpital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *