vendredi 27 novembre 2020
Accueil / L'actualité Île-de-France / Échauffourées à Beaumont-sur-Oise : cent-trente gendarmes et un hélicoptère mobilisés
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Échauffourées à Beaumont-sur-Oise : cent-trente gendarmes et un hélicoptère mobilisés

Des échauffourées ont éclaté mercredi soir à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), quelques heures après le placement en détention provisoire de deux frères d’Adama Traoré, mort en juillet lors de son interpellation, a appris l’AFP de sources concordantes.

Les incidents ont commencé vers 22H45 a indiqué la préfecture du Val-d’Oise. Selon un premier bilan, “un bus a été incendié, ainsi que six autres véhicules”, a-t-elle précisé. Selon les gendarmes, “une trentaine de jeunes” étaient impliqués dans ces violences. Quelque 130 gendarmes avaient été dépêchés sur place, ainsi qu’un hélicoptère.

Mercredi, Bagui Traoré, 25 ans, et Yssoufou, 22 ans, ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur procès le 14 décembre. Ils sont accusés de violences et outrages contre des policiers en marge du conseil municipal de Beaumont-sur-Oise mi-novembre. Ce jour-là, la séance avait dû être levée après que des heurts eurent opposé des soutiens de la famille Traoré aux forces de l’ordre devant l’Hôtel de Ville.

Qualifiée de “bavure” policière par son entourage, la mort d’Adama Traoré, le 19 juillet lors de son interpellation par les gendarmes, avait entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise et dans les communes alentours.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.